Summoner Wars : les Elfes du Phénix

Après avoir passé en revue le deck de base des Nains de la Guilde, je vous propose aujourd’hui de voir un peu ce que les Elfes du Phénix ont dans le ventre. L’article de Blagog Blog est encore une fois très complet. Alors, installez-vous bien et voyons un peu les pistes de Blagog pour jouer au mieux les Elfes du Phénix.

Je vais vous faire une confidence : les Elfes du Phénix est ma faction favorite parmi les quatre factions d’origine et font partie de mon top 3 toute faction confondue. Donc, oui, je les adore. Jouez avec. Ils sont incroyables. Contrairement à la croyance populaire, ils ne mangent pas les chiots. Cette désinformation vient de ceux qui ne supportent pas la chaleur.

Car, oui, vous trouverez beaucoup de feu et de chaleur dans cet article !

Les Elfes du Phénix, pour qui ?

De façon générale, les Elfes du Phénix sont fragiles et ils n’aiment pas trop aller au corps à corps avec leurs adversaires. Donc si vous appréciez la confrontation directe, cette faction n’est peut-être pas pour vous. D’un autre côté, si vous aimez ralentir le jeu de votre adversaire et lui détruire petit à petit ses unités, vous adorerez ces gars là ! Si la faction des Orcs de la Toundra est une matraque, celle des Elfes du Phénix est un scalpel. Délicat à manier mais ils sont capables d’infliger de bien mauvaises coupures.

Les Communes

Je n’aime pas particulièrement les Gardiens. Dans le deck de base, je les utilise systématiquement pour alimenter ma pile de magie. Car ils sont trop chers. Ceci dit, je prends soin du Gardien de la mise en place, il peut se révéler très utile pour défendre l’invocateur car entre lui et Elien, il y a tout de même un potentiel de 3 touches automatiques. A eux deux, ils détruiront n’importe quelle commune (avec quelques exceptions) et ils pourront même inquiéter de nombreux champions.

De même, les Archers ne comptent pas parmi mes unités favorites même si en avoir un ou deux sur le champ de bataille peut être très utile. Leur attaque à distance a une très bonne portée et contre des factions avec peu de résistance, comme les autres factions elfes, ils peuvent vraiment faire des dégâts. Mais je ne pense pas qu’ils soient très utiles contre les Nains ou contre les Vargaths (NdT : faction non encore disponible en VF). Il est important de se rappeler que vous ne devez pas donner des unités à votre adversaire si vous jouez les Elfes du Phénix. Vous devez le saigner à blanc, lui prendre 2 ou 3 unités quand il vous en prend une, c’est la seule stratégie viable. Bien évidemment, cela est vrai pour toutes les factions mais c’est particulièrement important pour les Elfes du Phénix.

 

C’est le Guerrier qui est la véritable star des communes Elfes du Phénix. Pourquoi vous demandez-vous ? Marche Flamboyante. Si vous maitrisez la Marche Flamboyante, vous êtes en bonne voie pour déchaîner toutes les flammes de l’enfer sur votre adversaire. La marche Flamboyante permet à votre Guerrier de se déplacer, d’attaquer, et de se téléporter hors de portée près d’un mur. Et comme si cela ne suffisait pas, le Guerrier possède une attaque de deux pour un seul point de magie. Alors je vous le dis, ne le défaussez pas pour alimenter votre pile de magie.

Les Évènements

Un Héros est Né peut être utile de temps à autre mais la plupart du temps, c’est direction la pile de magie.

En revanche, Drain de Magie, comme je l’aime ! Laissez moi vous dire pourquoi :

  1. Les Elfes du Phénix sont généralement ceux qui possèdent le moins d’unités sur le champ de bataille.
  2. Cela vous permet d’accroître votre pile de magie.
  3. Cela enlève des points de magie à votre adversaire.
  4. Cela peut l’obliger à ne jouer qu’une seule unité, ce qui joue en votre faveur et vous laisse le temps de grignoter ses troupes.

Les évènements Brulure et Brulure Majeure sont magnifiques. Ne les utilisez pas à tort et à travers. Utilisez-les pour achever des champions blessés ou pour protéger votre invocateur. Il est très tentant de faire usage de ces brulures dès que vous le pouvez car vous aimez voir la tête de votre adversaire quand vous posez une de ces cartes sur une de ses unités. Mais contenez-vous ! Ce sont de précieuses ressources qui, pour être réellement handicapante pour votre adversaire, ne doivent pas être lancées sur des communes assez faibles, même si c’est très amusant.

Enfin, Esprit du Phénix, qu’il soit béni des dieux, est mon évènement favori toute faction confondue. Utilisez le seulement pour tuer automatiquement des unités. Vous devez le sortir de nulle part pour tuer un champion ou pour blesser l’invocateur adverse. Vous devez être sans pitié avec les champions et les tuer aussi rapidement que possible. Encore une fois, c’est vrai pour toutes les factions mais encore plus pour les Elfes du Phénix. J’adore laisser un champion approcher de mon invocateur, en prenant soin de ne laisser aucune commune sur son passage, le frappant avec un Guerrier pour lui faire quelques dégâts, puis lancer l’Esprit du Phénix sur Elien et hop ! plus de champion !

 

Les Champions et l’Invocateur

Le Prince Elien est un canon en verre. Bien sûr, il peut infliger quelques dégâts mais si vous le laisser prendre des dommages, il mourra. Quatre points de vie, c’est vraiment très peu. Généralement, je le garde derrière un mur, le sortant uniquement pour détruire une unité à distance avant de placer un Guerrier devant lui pour le protéger.

Ensuite, les champions des Elfes du Phénix sont tous très amusants à jouer. Kaeseeall n’est pas trop mal, mais franchement, elle demande trop d’effort à jouer pour devenir finalement la cible principale de votre adversaire. Elle ne survit généralement pas assez longtemps pour exploiter sa capacité et si votre adversaire reste prudent, vous n’en aurez pas l’utilité. Elle peut malgré tout protéger Elien, mais je la remplace souvent par un autre champion. Mais nous en reparlerons dans un prochain article.

Voyons maintenant Maelena. Quand elle attaque, elle inflige au moins deux dégâts et très souvent trois. C’est un champion moyen car vous ne pourrez pas aller trop souvent au corps à corps avec elle. Ou avec n’importe quel champion des Elfes du Phénix. Rappelez vous, les elfes sont des scalpels, vous devez donc les utiliser là où l’adversaire est vulnérable et surtout pas pour vous attaquer à un champion en pleine forme. Vous êtes un elfe ! Frappez là où ça fait mal, pas là où votre adversaire est fort.

Enfin, voici le champion favori de beaucoup d’entre vous : le Dragon de Feu. C’est la meilleure unité des Elfes du Phénix et à chaque fois qu’il attaquera, vous entendrez les sanglots de votre adversaire. Car il sait qu’il va avoir mal. Mais rappelez vous que vous ne devez pas le laisser dans la mêlée. Il ne doit pas être affaibli même s’il possède 7 points de vie. Son Souffle de Flamme peut frapper l’invocateur adverse même s’il est caché derrière un mur ou derrière d’autres unités. Encore une fois, le meilleur moyen d’utiliser les champions des Elfes du Phénix est généralement de faire des frappes précises ou de défendre votre invocateur. Se jeter dans la mêlée est rarement une bonne idée.

 

Conclusion

Les Elfes du Phénix sont extraordinaires. Ils sont marrants à jouer, relativement faciles à prendre en main tout en conservant une très bonne profondeur de jeu. En revanche, un mauvais placement ne pardonne pas et il vous en coûtera bien souvent une unité ou des blessures pour Elien. Si vous voulez apprendre comment poser au mieux vos unités et comment prévoir et éviter les assauts adverses, c’est la faction idéale à jouer car comme vous perdrez la partie si vous faites des erreurs, vous apprendrez vite.

Puis, vous commencerez à gagner et vous deviendrez vite accroc au visage défait de votre adversaire quand vous sortirez le Dragon de Feu ou que détruirez un de ses champions en un tour grâce à l’Esprit du Phénix. Croyez-moi. De toutes les factions que j’ai pu jouer, et je me suis vraiment beaucoup amusé avec certaines, les Elfes du Phénix restent l’une de mes préférées.

Alors jusqu’au prochain article, jouez avec les Elfes du Phénix et méditez sur cette citation du grand Terry Pratchett : Donnez du feu à un homme et il aura chaud pour la journée. Mais enflammez-le et il aura chaud pour le reste de sa vie.

Comments
2 Responses to “Summoner Wars : les Elfes du Phénix”
  1. ayosha dit :

    A quoi sert la capacité de l’invocateur alors qu’il tire déjà à deux cases et qu’il est susceptible de faire 3 blessures plutôt que 2 ?

    • Le Prince Elien a le choix : soit il lance 3 dés, soit il fait deux touches automatiques. C’est une très bonne capacité spéciale car cela permet de détruire les unités adverses qui se sont trop avancées mais qui ont eu tout de même quelques dégâts. En revanche, à cause de la fragilité d’Elien, il n’est vraiment pas recommandé de s’en servir pour aller en attaque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: